Trouver la force d'avancer dans le noir Accéder au contenu principal

Sélection

5 grands moyens de traiter le SIBO = colonisation bactérienne chronique de l'intestin grêle

SIBO (Small intestinal bacterial overgrowth) en anglais, ou: Colonisation bactérienne de l'intestin grêle peut être une pathologie très frustrante et récalcitrante à traiter. J'ai d'ailleurs été moi même confrontée à la question ces dernières années en essayant différentes approches pour remédier à ma propre bataille contre un cas de SIBO à dominance méthane assez sévère.

En parcourant moi même le net j'ai effectué énormément de recherches pour essayé de compléter les conseils qui m'ont été donnés par des praticiens de santé. Il y a tellement de ressources intéressante disponibles concernant le SIBO, seulement il faut beaucoup de temps pour tout éplucher (sans mentionner l'endurance mentale) pour jauger et comprendre malgré les informations contradictoires.
Done j'ai pensé qu'il serait vraiment bien de partager les sites utiles et de bons articles pour vous aider dans votre voyage contre le SIBO. Voici donc 5 sites (anglais) que je lis régulièrement.

#…

Trouver la force d'avancer dans le noir

 

Avoir une maladie chronique ne signifie pas seulement être malade constamment à un degré fixe mais plutôt vivre dans la tempête et pousser les limites pour survivre les journées difficiles et garder le cap quand le chemin est typiquement constitué d'obstacles. Vivre une maladie chronique c'est comme prendre un ticket renouvelable indéfiniment pour montagnes russes. Vous monter dans le wagon mais vous ne savez pas quand vous allez en sortir et le chemin est constitué de descentes infernales et de remontées inattendues. Comment se positionner dans une telle cacophonie d'émotions, de déceptions, d'espoir et de souffrances. Garder des idées fixes et un moral d'acier pour passer les jours brumeux est impératif. Mais nous ne sommes que des êtres humains et nos faiblesses peuvent vite refaire surface. Toujours penser qu'il y a une lumière au bout du tunnel devient un peu la phrase culte du malade chronique et atteindre la lumière et sortir du tunnel en est le graal. Être malade chronique veut aussi dire passer beaucoup de temps au lit et culpabiliser de n'être capable de rien. La moindre action accomplie dans la journée nous fatigue énormément mais nous gratifie d'une fierté immense. En anglais on attribue aux  malades chroniques le nom de "spoonies" pourquoi? Par ce qu'en anglais spoon veut dire cuillère. C'est le principe de s'accorder un nombre donné de cuillères par jour comme par exemple dix cuillères. Chaque cuillère représente une action, chaque action va coûter donc une cuillère. Il faut donc savoir fixer des priorités et donc 1. Faire des choix par ordre d'importance et 2. Être le plus efficace possible en ayant une mauvaise main comme au poker, par contre nous, on ne peut pas bluffer et prétendre avoir une meilleure main avec le peu de spoon que nous avons.

  (La photo de la spoonie par excellence).

La chronicité est dure à vivre car nous n'avons pas de date de fin, on avance à l'aveugle en aspirant à un futur meilleur. Entre temps on a bien revu nos idéaux et ce dont nous avons envie dans ce futur idéalisé, beaucoup ne veulent que des choses très simples, pouvoir vivre sans la douleur et jouir des petites choses du quotidien. On dit que l'espoir fait vivre, on utilise souvent cette expression dans un ton plutôt narquois et sarcastique ou ironique mais finalement, si nous n'avions pas l'espoir que ferions nous?

 

Un jour après l'autre un pas de plus en avant et bien souvent plusieurs pas en arrière devient notre standard mais le plus important dans tout ça reste de garder le cap. Nous sommes à bords d'un navire en pleine tempête et pour ne pas sombrer il est de notre devoir de garder le cap et briser les vagues et le vent et rester le capitaine du navire.

Commentaires

Articles les plus consultés